Actualités et communiqués

Pour recevoir les actualités et communiqués par email, abonnez-vous. Si vous êtes journaliste et que vous souhaitez recevoir les communiqués SOVAPE sous embargo, merci de vous abonner en précisant toutes vos coordonnées et les titres pour lesquels vous travaillez. Si vous souhaitez prendre contact avec l’un des membres de l’association : contact@sovape.fr

Recommandation sur les environnements sans tabac

Recommandation sur les environnements sans tabac

Contribution de SOVAPE à une consultation publique organisée par la Commission Européenne relative à la mise à jour de sa recommandation relative aux environnements sans tabac. À la suite de la publication de son initiative pour renforcer la lutte contre le cancer, la...

URGENT // Plan cancer (BECA) : interdiction des arômes dans le vapotage ?

URGENT // Plan cancer (BECA) : interdiction des arômes dans le vapotage ?

Ce communiqué est un message co-signé par deux associations dans le domaine du vapotage et très inquiètes des effets négatifs que pourrait avoir une interdiction des arômes pour le vapotage, dont les dommages n’ont pas été objectivement évalués, pas plus que les bénéfices.

SOVAPE a écrit aux 705 députés européens

SOVAPE a écrit aux 705 députés européens

Afin d’informer les députés européens qui sont amenés à travailler sur la lutte contre le tabagisme, SOVAPE leur a adressé une lettre pour les inviter à prendre connaissance de l’appel aux médecins sur la vape et le cancer, et de l’enquête réalisée par ETHRA.

Bilan de l’année 2020, bonne année 2021 !

Bilan de l’année 2020, bonne année 2021 !

Après l’année 2019, très occupée par le Sommet de la vape, l’association SOVAPE à continué d’évoluer en 2020, pour se structurer afin de pouvoir défendre la vape et tous les principes de la réduction des risques.

Mois Sans Tabac 2020 : une nouvelle place salutaire pour le vapotage

Mois Sans Tabac 2020 : une nouvelle place salutaire pour le vapotage

Pour la 5e édition du Mois Sans Tabac, l’agence Santé Publique France repositionne le vapotage sur le site Tabac Info Service. Une reconnaissance pour le premier outil d’aide à l’arrêt du tabac que paradoxalement trois français sur cinq croient plus nocif que la cigarette.

ETHRA lance une grande enquête sur les utilisateurs de nicotine en Europe

ETHRA lance une grande enquête sur les utilisateurs de nicotine en Europe

L’European Tobacco Harm Reduction Advocates (ETHRA) lance une grande enquête. A quelques mois de la révision de la directive européenne sur les produits du tabac (TPD), c’est le seul questionnaire prévu pour sonder le public concerné par les éventuels changements réglementaires sur les produits de nicotine.

ETHRA : une première année pleine d’activités

ETHRA : une première année pleine d’activités

L’European Tobacco Harm Reduction Advocates (ETHRA) fête sa première année d’existence. Le rassemblement de 22 associations européennes a notamment publié son manifeste présentant ses principes fondamentaux. ETHRA a aussi réussi à devenir interlocuteur avec les...

75% des Français ne savent pas que vapoter est moins dangereux que fumer

75% des Français ne savent pas que vapoter est moins dangereux que fumer

Les résultats du nouveau sondage BVA-SOVAPE montrent que la plupart des Français conservent de fausses perceptions des risques du vapotage et de la nicotine. Sans campagne d’information, cette situation préjudiciable à l’arrêt tabagique n’a pas évolué depuis 2019.

ETHRA : Manifeste européen pour la réduction des risques tabagiques

ETHRA : Manifeste européen pour la réduction des risques tabagiques

L’European Tobacco Harm Reduction Advocates (ETHRA), composé de 21 associations de 16 pays européens, lance un Manifeste en faveur des droits des utilisateurs à la réduction des risques du tabagisme. Face aux menaces réglementaires et aux campagnes de dénigrement,...

Nicotine et Covid-19 : une enquête auprès de plus de 5000 vapoteurs

Nicotine et Covid-19 : une enquête auprès de plus de 5000 vapoteurs

Les vapoteurs se sont mobilisés. En 4 jours seulement, un questionnaire en ligne a permis de sonder plus de 4 000 foyers, représentant près de 10 000 personnes en France dont 5 000 vapoteurs. Par rapport à la population générale, les résultats provisoires ne montrent pas de différence du taux de suspicion de contamination chez les vapoteurs.