Après l’année 2019, très occupée par le Sommet de la vape, l’association SOVAPE à continué d’évoluer en 2020, pour se structurer afin de pouvoir défendre la vape et tous les principes de la réduction des risques.

Comme pour toutes les associations, l’année 2020 n’a pas été facile pour SOVAPE. Les pouvoirs publics et les médias sont tellement occupés par la crise sanitaire du COVID qu’il est difficile d’assurer le plaidoyer pour d’autres sujets. Le tabagisme pourtant, et ses millions de morts, ne mériterait aucune pause, surtout quand des “remèdes” existent. En effet, la vape a permis de sauver des millions de fumeurs de leur addiction, sans séquelle sur leur santé jusqu’à preuve du contraire, alors que nous avons 15 bonnes années de recul.

Des prochaines échéances inquiètent, notamment un projet européen de taxation des produits de la vape discuté dans le cadre d’une mise à jour de la TED (Tobacco Excise Directive) ainsi que la révision de la TPD (directive européenne sur les produits du tabac) avec un projet de réglementation plus restrictive, en particulier une possible limitation des arômes, alors que des mesures de la directive actuelle devraient être assouplies compte tenu de leurs effets délétères.

Plus que jamais, et disons-le, malheureusement, une association comme SOVAPE est utile pour défendre la valeur de la réduction des risques tabagiques, pour les fumeurs et non fumeurs, car la santé publique concerne tout le monde. Lorsqu’un fléau qui provoque des maladies et des morts peut trouver des solutions, il ne faut pas leur barrer la route. Tout en restant vigilant, les solutions qui aident les fumeurs doivent être utilisées et portées à la connaissance du plus grand nombre, et dans les meilleures conditions.

Auto-support

Pour SOVAPE, une partie de l’année 2020 a été consacrée à l’auto-support. Le groupe Facebook Vape Info Service a été rebaptisé INFO VAPE. L’organisation et l’animation du groupe sont toujours menées par une équipe de bénévoles qui accueille près de 4000 membres. Des affiches ont été réalisées pour être distribuées par la Fédération Addiction et le Respadd. SOVAPE a tenté de faire de la publicité pour le groupe sur Facebook à l’occasion de la Journée Mondiale Sans Tabac et du Mois Sans Tabac, mais la plateforme refuse toujours les campagnes. Ce groupe auto-support créé à l’origine par Santé Publique France est toujours sujet de discussion avec l’agence et Tabac Info Service, nous ne désespérons pas de trouver un jour les termes d’un partenariat pour le rendre plus visible dans les dispositifs des pouvoirs publics.

Évolution du statut de la vape

Les échanges avec Santé Publique France depuis plusieurs années ont porté leurs fruits à l’occasion de la refonte du site Tabac Info Service. Le vapotage y a trouvé une place beaucoup plus conforme à son statut de premier outil d’aide choisi par les fumeurs. La première version méritait de nombreuses améliorations, et elles ont été corrigées rapidement suite à un courrier très détaillé, travaillé et co-signé par SOVAPE et AIDUCE. Très symbolique, le mot “cigarette électronique” est désormais remplacé par “vapoteuse” sur la page dédiée au vapotage. De très nombreux conseils sont issus de “l’expérience utilisateurs” que nous défendons, comme essentielle en complément des approches scientifiques et médicales.

Publications

Cette année SOVAPE a publié trois dossiers importants : OMS et vapotage, Retour sur la crise EVALI de 2019 et Grossesse et vapotage. Ces documents, fouillés et parfaitement référencés, constituent des ressources importantes pour toutes les personnes qui s’intéressent aux questions du vapotage : consommateurs, scientifiques, médecins, décideurs.

Au fil de l’eau, selon les actualités, SOVAPE a régulièrement publié des avis et des communiqués. L’attachée de presse de l’association adresse régulièrement les journalistes. Les retours médiatiques sont très faibles, compte-tenu de la crise sanitaire, mais aussi parce que les info positives sur le vapotage ont beaucoup moins d’attrait que celles qui sont négatives. C’est un constat qui nous inquiète, mais qui ne nous décourage pas !

Sondage BVA

Comme à l’occasion du Sommet de la Vape en 2019, SOVAPE a commandé un an après un nouveau sondage à l’institut BVA, avec des questions identiques, sur la perception des risques du tabac, du vapotage et de la nicotine, en population française. Les résultats ont montré que la crise EVALI avait durablement ébranlé l’image de la vape. L’association reconduira ce sondage en 2021, car cette “photographie” annuelle est importante.

ETHRA

Compte-tenu des enjeux à venir (TPD et TED), SOVAPE est partie prenante très active dans l’ETHRA. Cette année, notre association a pris en charge une grande partie du travail et tous les frais liés à l’enquête européenne adressée à tous les consommateurs de nicotine. Les résultats seront publiés début 2021 et le rapport aura pour but d’informer les pouvoirs publics pour obtenir des réglementations qui ne soient pas contraires à l’intérêt de la santé publique et de la population.

2021

Lors de la conclusion du Sommet de la Vape, SOVAPE avait annoncé que l’évènement se déroulerait désormais tous les deux ans, pour une question de moyens financiers et humains. Le prochain Sommet de la Vape devrait donc se dérouler en 2021 à l’automne. Pour l’instant, l’incertitude est totale sur la possibilité d’organiser ce type d’évènement compte tenu de la situation sanitaire. Le financement est aussi une problématique non résolue à ce jour. Donc tout reste ouvert sur la capacité à organiser cet évènement essentiel.

Le conseil d’administration de l’association a été reconduit et l’association a de quoi assurer ses frais fixes pour 2021. Pour toute autre action, elle comptera sur le soutien financier des donateurs. Outre le sondage BVA, les moyens peuvent être consacrés aux relations presse, relations publiques, montage de partenariats ou soutien à des initiatives. Bien entendu, les membres de l’association SOVAPE se rendent disponibles pour toutes les occasions qui se présentent de rencontrer les parties prenantes et les pouvoirs publics. Ils continuent aussi à passer beaucoup de temps sur la veille, et pourront comme cette année proposer des publications bien documentées sur des sujets nécessaires.

Merci !

L’association SOVAPE remercie l’ensemble de ses donateurs, et toutes les personnes et les organisations qui soutiennent ses actions. N’hésitez pas à nous soutenir en faisant un don unique ou un versement mensuel.