Vapotage et réduction des risques du tabagisme : agir et dialoguer

Créée en 2016, l’association SOVAPE se consacre à la promotion de la réduction de risques du tabagisme en axant particulièrement son regard et ses actions sur le vapotage. Organisatrice du Sommet de la Vape qui réunit en congrès les spécialistes français et internationaux, SOVAPE produit également des notes et publications à l’attention des décideurs et acteurs de la santé publique, ainsi que des communiqués de presse et une newsletter accessible à tous : consultez notre revue de presse et inscrivez-vous à notre newsletter. SOVAPE est totalement indépendante de l’industrie du tabac et de l’industrie pharmaceutique.

L’association héberge et supporte également INFO VAPE, plate-forme d’information destinée au public et groupe auto-support qui accueille des milliers de personnes sur Facebook pour aider et être aidé à l’approche du vapotage. Vous avez besoin d’aide sur le vapotage ? Vous êtes vapoteur expérimenté et vous souhaitez partager votre expérience pour aider les débutants ?
Rejoignez le groupe INFO VAPE.

Appel au don pour SOVAPE

Appel au don pour SOVAPE

Aujourd’hui, nous sommes le 31 mai, journée mondiale sans tabac organisée par l’OMS. Alors que l’objectif est de lutter contre le tabagisme, l’Organisation Mondiale de la Santé s’obstine à ne pas intégrer le vapotage comme outil de réduction des risques.

Pour arrêter de fumer, le vapotage est le moyen le plus populaire en France.

Pour arrêter de fumer, le vapotage est le moyen le plus populaire en France.

À lire dans le dernier BEH publié le 29 mai par Santé Publique France, 52,3% des tentatives d’arrêt tabagique se font sans aucune aide. Pour ceux qui choisissent une aide, le vapotage est le moyen le plus populaire avec 26,9% des tentatives d’arrêt (soit 56,4 % des tentatives d’arrêt avec une aide). Loin devant les substituts nicotiniques (18,3% des tentatives).

Sur le terrain, la vape fait ses preuves

Sur le terrain, la vape fait ses preuves

Au quotidien, des acteurs de santé intègrent la vape dans leur arsenal, la combinent aux traitements classiques et constatent son efficacité. Dans les boutiques, d’autres populations, un même combat, aider à en finir avec la cigarette.