Vapotage et réduction des risques du tabagisme : agir et dialoguer

Créée en 2016, l’association SOVAPE se consacre à la promotion de la réduction de risques du tabagisme en axant particulièrement son regard et ses actions sur le vapotage. Organisatrice du Sommet de la Vape qui réunit en congrès les spécialistes français et internationaux, SOVAPE produit également des notes et publications à l’attention des décideurs et acteurs de la santé publique, ainsi que des communiqués de presse et une newsletter accessible à tous : consultez notre revue de presse et inscrivez-vous à notre newsletter. SOVAPE est totalement indépendante de l’industrie du tabac et de l’industrie pharmaceutique.

L’association héberge et supporte également INFO VAPE, plate-forme d’information destinée au public et groupe auto-support qui accueille des milliers de personnes sur Facebook pour aider et être aidé à l’approche du vapotage. Vous avez besoin d’aide sur le vapotage ? Vous êtes vapoteur expérimenté et vous souhaitez partager votre expérience pour aider les débutants ?
Rejoignez le groupe INFO VAPE.

Grossesse et vapotage

Grossesse et vapotage

Arrêter de fumer est un enjeu de santé majeur pour les femmes enceintes. La difficulté est accrue en raison du métabolisme accéléré de la nicotine, de la pression sociale et de l’urgence de l’arrêt pour ces femmes. Face à cette situation, le vapotage pourrait constituer un outil de réduction des risques envisageable.

Nicotine et Covid-19 : une enquête auprès de plus de 5000 vapoteurs

Nicotine et Covid-19 : une enquête auprès de plus de 5000 vapoteurs

Les vapoteurs se sont mobilisés. En 4 jours seulement, un questionnaire en ligne a permis de sonder plus de 4 000 foyers, représentant près de 10 000 personnes en France dont 5 000 vapoteurs. Par rapport à la population générale, les résultats provisoires ne montrent pas de différence du taux de suspicion de contamination chez les vapoteurs.

Au nom de la lutte contre le tabagisme et de la guerre contre le COVID-19, les boutiques de vape spécialisées doivent rester ouvertes.

Au nom de la lutte contre le tabagisme et de la guerre contre le COVID-19, les boutiques de vape spécialisées doivent rester ouvertes.

Dans le cadre des mesures de sécurité sanitaire déployées par le gouvernement, l’arrêté du 15 mars [1] qui précise la liste des commerces « indispensables » à la vie de la Nation (et des Français) exclut du droit de recevoir des clients les boutiques de vape spécialisées. Cette mesure soulève l’incompréhension chez les consommateurs, les professionnels et les acteurs de santé investis dans la lutte contre le tabagisme.

OMS, vapotage et lutte anti-tabac

OMS, vapotage et lutte anti-tabac

Un milliard d’êtres humains mourront du tabagisme au 21ème siècle, si rien ne change, selon les prévisions de l’OMS. SOVAPE s’est penché sur la prise en compte de la réduction des risques et des Droits humains par l’organisation Onusienne dans sa mission de lutte anti-tabac.

Appel au don pour SOVAPE

Appel au don pour SOVAPE

Aujourd’hui, nous sommes le 31 mai, journée mondiale sans tabac organisée par l’OMS. Alors que l’objectif est de lutter contre le tabagisme, l’Organisation Mondiale de la Santé s’obstine à ne pas intégrer le vapotage comme outil de réduction des risques.